Sélectionner une page

Byzance,

retour d’une icône

2 décembre 2019

previous arrow
next arrow
Slider

La perte d’un flacon tant aimé, qui peut être parfois vécu comme un petit drame personnel, rend les choses difficiles à oublier.

Et c’est bien parce que nombreuses sont les femmes qui demandaient le retour de Byzance, disparu dans les années 80, que leur vœu a été exaucé, enfin presque.

Plus que la renaissance simple d’un parfum, c’est un nouveau conte de fée qui voit le jour, avec en toile de fond Paris, un flacon redessiné, une interprétation moderne du chic français et un jus complètement revisité, mais pour autant toujours aussi addictif.

Les parfumeurs Maurice Roussel et Aliénor Massenet ont imaginé un floral oriental aux notes vibrantes de féminité et de sensualité. Une nouvelle fragrance, fondamentalement différente mais qui joue à merveille le même rôle que la précédente.

Byzance sera toujours l’empreinte olfactive de celles qui sont pleine d’assurance, d’audace et de confiance en soi.

Notre égérie, Anabelle Belmondo, petite-fille de l’acteur, incarne à la perfection cette femme élégante, espiègle, complice… Cette femme bien dans son époque, qui vit dans un monde enchanté où règnent la beauté, le luxe et le plaisir et qui en connait tous les rouages.

Une cendrillon moderne, qui n’a plus peur d’entendre le dernier coup de minuit.